Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 21:09

Le génotypage de 588 chevaux de 7 ans et plus ayant des performances en course d’endurance à vitesse libre est maintenant terminé.

Le génotypage permet de déterminer la structure génétique d'un organisme, et plus particulièrement la nature d’une (ou plusieurs) variation(s) génétique(s) à une position spécifique dans le génome, pour un individu donné.

Il s’effectue sur l’ADN issu des cellules (du sang dans le cas des chevaux GenEndurance). L’ADN est la molécule support de l’information génétique ; il est présent dans toutes les cellules. Les gènes sont des portions d'ADN qui déterminent un caractère héréditaire (la couleur de la robe par exemple). Un même gène peut exister sous des formes différentes appelées allèles. Pour chaque gène, un individu possède deux allèles, un issu de la mère et l’autre issu du père ; ceux-ci peuvent être identiques ou différents

Le génotypage permet de connaitre les allèles de chaque cheval sur de multiples points répartis sur l'ensemble du génome (SNP). Pour plus de détails, voir Le génotypage : comment çà se passe?

Il faut ensuite mettre en œuvre une lourde analyse statistique pour identifier les SNP et combinaisons de SNP associés aux critères d’intérêt. Dans le cadre du programme GenEndurance, il s’agit des caractéristiques phénotypiques (conformation, taille, couleur de la robe…) et des critères de performance ou contre performance en course d’endurance (distance parcourue, vitesse en course, éliminations…).

L’étape ultérieure consistera à déterminer les gènes correspondant aux SNP intéressants afin de comprendre par quels mécanismes biologiques ils sont favorables ou défavorables à la performance en endurance.

Partager cet article

Repost 0
Published by genendurance
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : GenEndurance
  • GenEndurance
  • : Site d'information du projet de recherche GenEndurance. Ce projet est le fruit d’une collaboration entre l’équipe de Biologie Intégrative et de Génomique Equine de l’INRA (Dr Eric BARREY et coll.) et l’Ecole Vétérinaire d’Alfort (Dr Céline ROBERT). Il a pour objectifs de déterminer les combinaisons de gènes et les caractéristiques phénotypiques (biochimie, métabolisme, morphologie et allures) favorables ou défavorables à la performance en course d'endurance.
  • Contact