Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 20:29

Pauline TRIBOUT, actuellement interne à la Clinique Equine de l'Ecole Vétérinaire d'Alfort link, vient de soutenir sa thèse de doctorat vétérinaire intitulée :

"Etude morphométrique du cheval d'endurance de race Arabe et croisé Arabe en relation avec la performance."

Ce travail analyse les mensurations directes (hauteur au garrot, longueur corporelle, poids...) et indirectes (évaluées sur une photo numérique de profil de chaque cheval) au regard des indices de performance en endurance de 357 chevaux qualifiés sur 90 km à 160 km et mesurés en 2011 dans le cadre du projet GenEndurance.

Sur la soixantaine de paramètres évalués, très peu ont une influence significative sur la performance.

Néanmoins, quelques critères apparaissent associés soit à une augmentation, soit à une diminution d'un des indices de performance :

- une plus grande longueur corporelle (trait pointillé sur l'image) est associée à un meilleur indice distance ;

- un pli cutané trop épais est en revanche associé négativement à l'indice distance ;

- un grasset (en rouge sur l'image) trop ouvert est lui aussi un facteur de moins bonne performance ;

- un fémur (trait bleu du haut sur l'image) trop vertical est quant à lui un facteur limitant l'indice vitesse.

Morpho-et-performance-copie-1.jpg

Ces corrélations peuvent s'expliquer par des facteurs biomécaniques : un cheval plus long a de plus grandes foulées, un grasset trop ouvert donne des allures moins économiques, un fémur trop droit diminue les capacités d'amortissement.

Des facteurs physiologiques peuvent également être mis en avant : une grande longueur corporelle correspond à une plus grande surface corporelle et donc plus de capacités de sudation et de thermorégulation ; à l'inverse, un pli cutané trop épais limite les échanges thermiques et favorise le coup de chaleur.

Pour l'instant, ce ne sont là que des hypothèses. Les autres travaux en cours dans le projet GenEndurance, notamment l'étude des allures des chevaux, devraient apporter des éléments pour étayer ces données.

 

La thèse de Pauline pourra être téléchargée sur le site de l'ENVA : link

Partager cet article

Repost 0
Published by genendurance
commenter cet article

commentaires

snoring aids 13/02/2014 11:23

I am a fan of horse racing. Knowing these parameters will surely help me to pick the best horse to race. This will also help me while predicting which horses will win. Thanks a lot for the wonderful tips to know about Arabian endurance horses.

Présentation

  • : GenEndurance
  • GenEndurance
  • : Site d'information du projet de recherche GenEndurance. Ce projet est le fruit d’une collaboration entre l’équipe de Biologie Intégrative et de Génomique Equine de l’INRA (Dr Eric BARREY et coll.) et l’Ecole Vétérinaire d’Alfort (Dr Céline ROBERT). Il a pour objectifs de déterminer les combinaisons de gènes et les caractéristiques phénotypiques (biochimie, métabolisme, morphologie et allures) favorables ou défavorables à la performance en course d'endurance.
  • Contact